NOTRE PROJET


Nous sommes trois amis voyageurs. Après avoir abondamment sillonné l'Europe, à pied, à bicyclette, en auto-stop et en train, nous avons cette fois-ci exploré sa façade maritime. De Sète à Mersin, au sud-est de la Turquie, nous avons parcouru à la rame des milliers de kilomètres de côte méditerranéenne. Le kayak apporte à l'art de voyager une grande liberté et un rythme propice aux rencontres, à l'introspection et aux changements de perception du monde.

Outre un défit sportif, l'ODYSSETTE est un projet de partage : par différents moyens et supports nous ferons de notre mieux pour éclairer la richesse culturelle et historique de notre continent, pour faire connaître l'Europe maritime et insulaire, pour susciter une curiosité pour nos voisins européens, pour attiser l'envie de parcourir le monde et de vivre ses rêves.

 

► Une démarche éducative originale : interventions dans les écoles, collèges et lycées

► Élaboration d'un ouvrage sur la nutrition sportive adaptée aux voyageurs au long cours ( Sonia Verducci )

► Ecriture et illustration d'un recueil de contes inspirés de notre aventure en mer, des légendes et mythologies du pourtour méditerranéen ( Thomas Puech-Maurel )

► Ecriture d'un ouvrage mêlant récit de voyage et réflexion géopolitique ( Nil Roux )

► Expositions photographiques

 

A l'occasion de notre petite Odyssée nous aimerions aussi contribuer à faire vivre le jumelage qui lie Sète la Languedocienne à Cetara l'Amalfitaine, deux ports dont les Histoires se sont rencontrées dès 1860 avec les vagues successives de l'immigration italienne.

NOTRE PARCOURS


13 mars 2016, départ de la plage de la Corniche à Sète, nous passons la Camargue, le Rhône, la Côte d'azur jusqu'à Nice ou nous prenons un ferry pour Bastia ( nous ne sommes pas encore assez expérimentés pour la traversée métropole-Corse, surtout fin mars ). Nous longeons la côte Ouest de la Corse, la plus sauvage et la plus mouvementée, puis la côte Est de la Sardaigne. En ferry nous arrivons dans les îles Éoliennes. Nous ramons entre Vulcano, Lipari, Panarea, Salina et Stromboli, puis nous rejoignons la côte Sicilienne jusqu'à Messine. Arrivé à Salerno en ferry nous  sillonnons la côte amalfitaine : Cetara, Amalfi, Capri...

L'Odyssette se lance dans sa plus grande traversée : l'Adriatique. Du port italien de Vieste nous atteignons les îles croates de Palagruža, Sušac, Lastovo, Hvar... puis nous longeons la côte monténégrine, la baie de Kotor, la côte méconnue de l'Albanie, la mer Ionienne, la mer et le détroit de Corinthe, et Athènes où nous prenons un ferry pour la Crète pour nous protéger du meltem, le vent du nord qui sévit dans la mer Égée en automne. 

Nous longeons la côte ouest et sud de la Crète, puis nous prenons un ferry pour Rhodes et le port de Marmaris car il n'est pas autorisé de passer la frontière turque à la rame. De là nous descendons le long de la Lykia yolu et ses ruines antiques, Marmaris, Antalya, Gazipasha... et enfin, ENFIN Limonlu à proximité de Mersin ! Impossible de poursuivre plus loin, après c'est la Syrie.

NOTRE ÉQUIPAGE  :

Thomas Puech-Maurel a étudié le Droit en France puis deux ans à Istanbul. Entre problématiques juridiques et philosophiques, il a travaillé sur l'appréhension de la folie par le Droit. Intéressé par les sciences de l'éducation, il s'est impliqué auprès de jeunes enfants en difficulté d'apprentissage. Il s'est ainsi initié à l'enseignement par le jeu et les contes. Apprécié partout où il passe, il connaît bien la Turquie et les Balkans. Il est aujourd'hui entrepreneur dans les assurances.

Sonia Verducci est nutritionniste. Elle s'intéresse particulièrement à la nutrition sportive, à l'éducation alimentaire et à la naturopathie. Elle s'investie bénévolement et à travaillé auprès d'enfants en situation de handicap. Aventurière enthousiaste, elle a beaucoup voyagé en Europe, notamment en Sicile, et elle a dernièrement parcouru l'Espagne la Nouvelle-Zélande à vélo. Elle exerce actuellement en Alsace et s'est lancé dans l'écriture d'un ouvrage sur la nutrition adaptées aux défis sportifs et voyages au long cours.

 Nil Roux est diplômé en Droit des Affaires et spécialiste de l'intégration des pays dans l'Union Européenne. Il a étudié en France, en Roumanie, en Belgique et en Argentine. Voyageur contemplatif, il explore à vélo, en auto-stop et en train l'Europe centrale et orientale. Photographe passionné, il commence à exposer ses images des pays de l'Est. Il écrit actuellement un livre mêlant récits de voyage et réflexion géopolitique.