A dix-huit ans l'Europe de l'Est nous attirait irrésistiblement. Elle était notre terra incognita à nous. Depuis nous l'avons abondamment sillonnée, à pied, en train, en autostop ou en vélo.

 

Nous avons été les modestes spectateurs de pays en transition, charmés par la coexistence d'une désuétude poétique et d'une modernité criarde. L'Est aura profondément marqué notre imaginaire et notre manière de voyager.


 Un échantillon des photos de Nil, le petit photographe de l'Odyssette. Pour les amateur curieux de matériel photo, je suis heureux d'utiliser le Fujifilm XT2 et ses focales fixes.  Nous vous invitons également à découvrir ses photographies d'Égypte.