L'Odyssette photographiée par Valéry et Vassilli de L'Agence France Presse, au passage du canal de Corinthe
L'Odyssette photographiée par Valéry et Vassilli de L'Agence France Presse, au passage du canal de Corinthe

֎ Revenue d'un périple de 4000 km à la rame en Méditerranée, l'Odyssette se pérennise en un collectif de voyageurs rêvant de vivre mille vies en une. Pour y parvenir nous cherchons à construire des projets de toutes sortes et à les partager au mieux : voyages au long cours sur des routes inattendues, photographie et expositions, écriture, actions éducatives, défis sportifs, démarches artistiques ... et nous sommes heureux car petit à petit tout cela prend forme et se concrétise. Pour la suite nous avons déjà dans nos valises un projet de cinéma itinérant en Roumanie. Mais avant, une mystérieuse Odyssette Égyptienne se prépare !  



'' Cette aventure a été humainement très forte. La mer est un monde dur, hostile à l'Homme et nous ne sommes pas bien adapté pour y survivre. Au milieu de tout ce chaos il y a l'entraide, ce n'est pas une légende de marin. Les gens de la mer sont solidaires, toutes ces rencontres bienveillantes et chaleureuses m'ont confirmé qu'il y a en fait beaucoup de gentillesse au fond de l'humanité et j'en ai retiré une certaine paix ''

                                                           Sonia Verducci

'' Le plus fascinant ? Une mer d’huile au couché du soleil, le ciel et la mer se confondent dans des ondulations rosées et bleutées, les muscles endoloris s’apaisent avec cette vision. On distingue au loin une île minuscule vers laquelle nous ramons depuis 15h, c’est Palagruza. A la vision magique s’ajoute l’excitation d’avoir réussi la grande traversée de l’Adriatique, une énergie nouvelle me porte jusqu’à la nuit noire ''

                                                      Thomas Puech-Maurel

'' La Liberté. Parcourir la géographie sans autres contraintes que celles imposées par la nature. Ne dépendre que de notre force et de nos décisions. Comment deux petits bras peuvent mener si loin ? C'est une chose qui m'étonne encore et que je trouve merveilleuse ''  

                                                                                                                                                                     Nil Roux